Et si Amiens
devenait autonome
en énergie ?

Les villes sont des moteurs fondamentaux pour la croissance économique et le développement social. Elles sont aussi la clé de l’effort à faire concernant le problème du changement climatique. En effet en 2030 environ 5 milliards de personnes, soit 60% de la population globale, vivront dans les villes nécessitant des besoins très importants en énergie (éclairage, chauffage, mobilité, etc.).

L’accord de Paris issu de la COP21 en 2015 a accéléré le développement des initiatives : adoption massive des énergies renouvelables et politique d’économies d’énergies pour diminuer les impacts sur le climat. Celles-ci semblent néanmoins insuffisantes pour le moment.

Dans ce contexte, Amiens est l’une des villes décidant d’aller plus loin dans sa transition énergétique et se donne pour objectif d’être autonome en énergie à l’horizon 2050. Y parvenir revient à trouver un équilibre entre la consommation énergétique et les capacités locales à répondre à cette consommation.

Et si Amiens devenait autonome en énergie ?

Les villes sont des moteurs fondamentaux pour la croissance économique et le développement social. Elles sont aussi la clé de l’effort à faire concernant le problème du changement climatique. En effet en 2030 environ 5 milliards de personnes, soit 60% de la population globale, vivront dans les villes nécessitant des besoins très importants en énergie (éclairage, chauffage, mobilité, etc.).

L’accord de Paris issu de la COP21 en 2015 a accéléré le développement des initiatives : adoption massive des énergies renouvelables et politique d’économies d’énergies pour diminuer les impacts sur le climat. Celles-ci semblent néanmoins insuffisantes pour le moment.

Dans ce contexte, Amiens est l’une des villes décidant d’aller plus loin dans sa transition énergétique et se donne pour objectif d’être autonome en énergie à l’horizon 2050. Y parvenir revient à trouver un équilibre entre la consommation énergétique et les capacités locales à répondre à cette consommation.

Un engagement

La ville d’Amiens et Amiens Métropole se fixent un objectif ambitieux mais atteignable : être une ville autonome en énergie en 2050. Pour mettre en œuvre cette stratégie différenciante pour une agglomération de cette taille (200 000 habitants), elles peuvent s’appuyer sur l’Université de Picardie Jules Verne , les laboratoires publics et l’écosystème privé local, porteurs d’innovations dans le cadre de nombreux projets collaboratifs.

Cet engagement se concrétise par un vote en avril 2019 au Conseil Municipal de la ville d’Amiens et en mai au Conseil d’Amiens Métropole, lançant officiellement cet objectif «Amiens, ville autonome énergie en 2050» et proposant un programme prévisionnel d’actions à mettre en œuvre dans les 3 années à venir, pour influer fortement sur la baisse de ses consommations et la production d’énergies renouvelables.

Carte Hauts de France des atouts de la stratégie ville autonome en énergie cluster énergie

Un engagement

La ville d’Amiens et Amiens Métropole se fixent un objectif ambitieux mais atteignable : être une ville autonome en énergie en 2050. Pour mettre en œuvre cette stratégie différenciante pour une agglomération de cette taille (200 000 habitants), elles peuvent s’appuyer sur l’Université de Picardie Jules Verne, les laboratoires publics et l’écosystème privé local, porteurs d’innovations dans le cadre de nombreux projets collaboratifs.

Cet engagement se concrétise par un vote en avril 2019 au Conseil Municipal de la ville d’Amiens et en mai au Conseil d’Amiens Métropole, lançant officiellement cet objectif «Amiens, ville autonome énergie en 2050» et proposant un programme prévisionnel d’actions à mettre en œuvre dans les 3 années à venir, pour influer fortement sur la baisse de ses consommations et la production d’énergies renouvelables.

Nos atouts

Nos outils dédiés

Nos réussites

■   Le nouveau réseau de chaleur urbain, mix énergétique cumulant cinq sources d’énergies de récupération et renouvelables locales, capable de couvrir la majorité des besoins de chauffage de 20 000 foyers (avec 62,5% de la production). En découle la création d’Amiens Énergies, première SEMOP de France pour la modernisation et le développement du réseau.
Logo Amiens energies - SEMOP


■   Le Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) propose aux usagers amiénois un bus zéro émission de CO2, totalement électrique avec lequel Amiens devient la première ville d’Europe avec un réseau de 43 bus électriques.

Logo Amiens Métropole


■   Le Hub de l’énergie à Amiens, abritant le Laboratoire de Réactivité et de Chimie des Solides (LRCS) de l’Université Picardie Jules Verne (UPJV), leader français de la recherche sur le stockage électrochimique et fer de lance du Réseau sur le Stockage Électrochimique de l’Énergie (RS2E), principal organe de recherche français en matière de batteries rechargeables et super  condensateurs.

Logo LRCS

■  Le cluster Energeia est une plateforme collaborative avec pour vocation de catalyser la stratégie d’Amiens : « Amiens ville autonome en énergie en 2050 ». C’est aussi la déclinaison opérationnelle du programme dédié à l’autonomie énergétique d’Amiens cluster, positionnement différenciant au niveau européen. Elle fédère le triptyque des laboratoires, des institutions publiques et des entreprises du domaine de l’énergie autour de projets collaboratifs. Ses travaux s’articulent autour de la production d’énergies renouvelables, du stockage de l’énergie, de la mobilité et du bâtiment.
Logo Energeia Amiens cluster


■  L’Incubateur/Accélérateur d’Amiens cluster, dernier né des outils proposés, a pour but d’identifier et de promouvoir les innovations sur le territoire. Il accompagne grâce à ses programmes ciblés des entrepreneurs régionaux. Amiens ambitionne de devenir une vitrine des innovations de demain, d’aider au développement à plus grande échelle des produits ou services indispensables à la ville de demain. Dans cette logique de stratégie de ville autonome en énergie, l’Incubateur/Accélérateur développera courant 2019 un programme d’accompagnement spécifique autour de l’autonomie énergétique. Un concours de startups  dans cette thématique est également prévu pour sourcer des projets.

Logo incubateur accelerateur d'amiens cluster

■ L’entreprise TIAMAT a récemment démontré l’excellence de l’écosystème avec l’utilisation de la technologie du CNRS et la future industrialisation de batteries sodium-ion, innovation majeure dont Jules Verne, personnage emblématique de la ville d’Amiens avait déjà mentionné certains atouts dans « Vingt mille lieues sous les mers ». Ces batteries à charge ultra-rapide sont capables de bouleverser en profondeur le paradigme technologique aujourd’hui fixé autour du modèle lithium-ion.

Logo Tiamat


 

Les incubés

 

ANNOLYS propose de déporter les serveurs de calculs de grands clients dans leurs propres radiateurs, de façon à pouvoir utiliser pour se chauffer, voire chauffer l’eau, la chaleur normalement perdue de ces serveurs très consommateurs d’énergie.
Logo annolys


G+Lyte met au point une nouvelle technologie d’électrolytes utilisés pour les cellules solaires organiques à pigments. La technologie brevetée est plus stable dans le temps que celles actuellement sur le marché et a un avantage esthétique grâce aux différentes couleurs et opacités pouvant être générées.

Logo G+Lyte

Nos atouts

■   Le nouveau réseau de chaleur urbain, mix énergétique cumulant cinq sources d’énergies de récupération et renouvelables locales, capable de couvrir la majorité des besoins de chauffage de 20 000 foyers (avec 62,5% de la production). En découle la création d’Amiens Énergies, première SEMOP de France pour la modernisation et le développement du réseau.
Logo Amiens energies - SEMOP


■   Le Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) propose aux usagers amiénois un bus zéro émission de CO2, totalement électrique avec lequel Amiens devient la première ville d’Europe avec un réseau de 43 bus électriques.

Logo Amiens Métropole


■   Le Hub de l’énergie à Amiens, abritant le Laboratoire de Réactivité et de Chimie des Solides (LRCS) de l’Université Picardie Jules Verne (UPJV), leader français de la recherche sur le stockage électrochimique et fer de lance du Réseau sur le Stockage Électrochimique de l’Énergie (RS2E), principal organe de recherche français en matière de batteries rechargeables et super  condensateurs.

Logo LRCS

Nos outils dédiés

■  Le cluster Energeia est une plateforme collaborative avec pour vocation de catalyser la stratégie d’Amiens : « Amiens ville autonome en énergie en 2050 ». C’est aussi la déclinaison opérationnelle du programme dédié à l’autonomie énergétique d’Amiens cluster, positionnement différenciant au niveau européen. Elle fédère le triptyque des laboratoires, des institutions publiques et des entreprises du domaine de l’énergie autour de projets collaboratifs. Ses travaux s’articulent autour de la production d’énergies renouvelables, du stockage de l’énergie, de la mobilité et du bâtiment.
Logo Energeia Amiens cluster


■  L’Incubateur/Accélérateur d’Amiens cluster, dernier né des outils proposés, a pour but d’identifier et de promouvoir les innovations sur le territoire. Il accompagne grâce à ses programmes ciblés des entrepreneurs régionaux. Amiens ambitionne de devenir une vitrine des innovations de demain, d’aider au développement à plus grande échelle des produits ou services indispensables à la ville de demain. Dans cette logique de stratégie de ville autonome en énergie, l’Incubateur/Accélérateur développera courant 2019 un programme d’accompagnement spécifique autour de l’autonomie énergétique. Un concours de startups  dans cette thématique est également prévu pour sourcer des projets.

Logo incubateur accelerateur d'amiens cluster

Nos réussites

■ L’entreprise TIAMAT a récemment démontré l’excellence de l’écosystème avec l’utilisation de la technologie du CNRS et la future industrialisation de batteries sodium-ion, innovation majeure dont Jules Verne, personnage emblématique de la ville d’Amiens avait déjà mentionné certains atouts dans « Vingt mille lieues sous les mers ». Ces batteries à charge ultra-rapide sont capables de bouleverser en profondeur le paradigme technologique aujourd’hui fixé autour du modèle lithium-ion.

Logo Tiamat


 

Les incubés

 

ANNOLYS propose de déporter les serveurs de calculs de grands clients dans leurs propres radiateurs, de façon à pouvoir utiliser pour se chauffer, voire chauffer l’eau, la chaleur normalement perdue de ces serveurs très consommateurs d’énergie.
Logo annolys


G+Lyte met au point une nouvelle technologie d’électrolytes utilisés pour les cellules solaires organiques à pigments. La technologie brevetée est plus stable dans le temps que celles actuellement sur le marché et a un avantage esthétique grâce aux différentes couleurs et opacités pouvant être générées.

Logo G+Lyte

Start typing and press Enter to search